Wonderwoman

Publié le par Dominique Labourier

Wonderwoman

Comme vous le savez, il y a deux maisons d'édition aux USA, possédant les droits des Super Héros américains. DC Comics et Marvel. Et là, DC comics marque les esprits et réalise un niveau d'entrées au niveau mondial phénoménal. 

Avec Wonderwoman, DC nous ramène à Linda Carter dans les années 1975, 1979, que nous regardions en noir et blanc,  mais la réalisatrice en gardant l'origine de WW, réalise un superbe film. 

Les raisons; 

D'abord le studio a choisi une femme pour le réaliser et sur deux heures vingt, vous en aurez pour votre argent. Elle a su mener les effets spéciaux, les acteurs, avec une histoire sur la Guerre avec aucun pensum et intelligemment, même avec brio lors de certaines scènes dans l'Angleterre de la première guerre et son machisme. 

Les interprêtres s'avèrent excellents, la sculpturale Gal Gadot, Chris Pine très bon aussi, une superbe apparition de Robin Wright qui joue à 51ans dans un film d'action, enfin elle ne parade plus à la Maison blanche ! Oui elle joue la femme de Francis Underwoood, dans House of cards. 

Donc un film de super héros, intelligent cela change et procure de la joie ! 

Commenter cet article