Tu ne tueras point

Publié le par Dominique Labourier

Tu ne tueras point

Depuis le "soldat Ryan", et même les deux films de Clint Eastwood sur la guerre du Pacifique, on n'avait pas vu, la guerre aussi abrupte de vérité et d'horreur dans une salle. Je pense même que la violence, dans ce film dépasse ses prédécesseurs américains. 

Sur 2h12, préparez vous à une bonne heure de guerre.

Autrement l'histoire s'avère magnifique, par son thème, sa morale, sa mise en scène parfaite. 

Les reconstitutions des états unis de l'époque, tout est bien restitué, et le message que Mel, veut faire passer fonctionne. Oui je l'appelle Mel, je le vois jouer depuis si longtemps,même ses navets d'ailleurs, je connais pleins de choses sur lui, et lui passe tout, 

Partageant ou pas ses engagements sur la foi. 

Mais ceci dit , c'est très dur, vous êtes prévenus. 

Commenter cet article